Menu Fermer

Comment fait la Nature pour résister à la sécheresse?

J'explore

Comment fait la Nature pour...

“Comment fait la Nature pour…” est une série de fiches dédiées aux schémas naturels employés par la Nature pour opérer les fonctions. Collecter l’eau, la distribuer, la stocker, maintenir la fertilité, perdurer en milieu aride, la Nature a toutes les réponses! Les fiches vous permettent d’identifier les schémas et vous donnent des exemples pour leur application dans le design. Lorsque vous comprenez comment la Nature fait, vous avez plus de chances d’agir efficacement et dans la durabilité, en évitant de répliquer bêtement des techniques vues ailleurs. 

... resister à la sécheresse

La sécheresse Qu'est-ce que c'est ?

En langage scientifique, on parle plutôt d’aridité. Et il y a bien sûr différents courants de pensée pour définir des seuils dans une échelle d’aridité, calculer des indices et tout et tout. Moi j’aime bien m’appuyer sur les travaux de Le Houérou, qui définit les différents bioclimats grâce aux groupements de plantes et parfois d’animaux spécifiques. 

Et donc l’aridité c’est bien ce que vous pensez, c’est quand il pleut pas pendant plus ou moins longtemps et que les besoins des plantes dépassent l’offre climatique. C’est à dire que les effets de la sécheresse sont d’autant plus marqués que les températures sont élevées.

La sécheresse caractérise les différents bioclimats méditerranéens. Plus on va vers le sud, plus la saison des pluies est fractionnée et les périodes entre deux pluies longues. Et moins les pluies sont efficaces, c’est à dire qu’elles ne profitent que très peu à l’écosystème. En effet, une averse fine et courte va à peine mouiller le sol et s’évaporer presque totalement. 

Pattern de tessellation
Le liège, isolation et protection contre les incendies

Résister à la sécheresse et aux incendies, ça va de pair

Le risque d’incendie augmente avec la sécheresse, de façon proportionnelle. Aussi, bien des schémas d’adaptation à la sécheresse assurent aussi une résistance aux incendies. Comme le liège, qui isole le tronc et brûle moins bien; ou le gel des cactus qui est à la fois une réserve d’eau et un retardateur. D’autres ont misé sur la vitalité: elles colonisent rapidement le milieu et repoussent après les incendies. Encore un exemple du principe “un élément assure plusieurs fonctions” qui guide la conception permaculturelle. 

La forêt méditerranéenne est caractérisée par sa vitalité à se régénérer sans repartir à un stade totalement pionnier. Certaines plantes du cortège climacique ou paraclimacique se réinstallent tout de suite, malgré les conditions difficiles. C’est le cas des pins d’Alep, des chênes par exemple.

Le stade climacique c’est quoi? Consultez la fiche sur la dynamique des écosystèmes.

Principaux schémas

La conséquence principale de la sécheresse est que la végétation cesse de pousser parfois plusieurs périodes par an. La “Pause” ou on pourrait dire aussi “le repli” est donc le schéma principal de la Nature pour passer les temps difficiles. On n’a pas à produire ce qu’on ne dépense pas ou ce qu’on a réussi à mettre de côté pendant les périodes fastes. C’est de l’économie basique! On va voir dans cette fiche quelques uns des schémas regroupés par stratégie. 

Dépenser moins d'eau

You must be logged in to view this content.

Augmenter les ressources

La steppe, un stade climacique ou pas?

La steppe Qu'est-ce que c'est ?

La steppe est une formation végétale où il n’y a pas de strate arborée, tout au plus quelques grands buissons ou arbustes. En Tunisie, elle donne son nom à deux régions bioclimatiques, “Les basses steppes” et “‘Les hautes steppes”, dues à leur différence d’altitude. 

En fonction des différences climatiques locales la steppe tunisienne est dominée par différentes plantes. A L’ombre du palmier, nous sommes dans la steppe à armoise blanche (Artemisia herba-alba), plante buissonnante pérenne, ligneuse, aromatique. Dans la région de Kasserine, la steppe est dominée par la Alfa (Stipa tenacissima), herbe pérenne qui pousse en touffe. 

Lorsqu’on traverse la steppe tunisienne, on remarque souvent que les plantes ne couvrent pas totalement le sol, même pendant la saison des pluies. Le sol est compact, et présente des traces d’érosion comme des ravines ou la piedestalisation des plantes. On remarque que la plupart des plantes sont âgées, ligneuses, et d’une vitalité moindre. 

La steppe se retrouve dans d’autres régions du monde, au delà du 66e parallèle en moyenne, ou dans un équivalent en altitude, c’est à dire en haute montagne, avant les glaciers. Dans ces régions, la steppe prend des allures de tapis de verdure qui se parent de mille couleurs lors des floraisons printanières, ou à l’automne.

Sol nu compacté propice à l'érosion
You must be logged in to view this content.
You must be logged in to view this content.

Utiliser les schémas de gestion économique de l'eau dans le design

Et pour conclure cette fiche, voici quelques exemples d’applications des schémas sur le terrain, pour l’inspiration. Ces techniques fonctionnent dans beaucoup de cas mais souvenez-vous que chaque contexte projet-porteur-territoire est unique. Aucune technique n’est idéale ou bonne en soi, la bonne technique est celle qui unit de façon bénéfique le porteur du projet, son lieu et le territoire (y compris la communauté). On retrouve différentes techniques qui visent toutes à tempérer les extrêmes de température, au dessus et dans le sol.

Et vous, comment faites-vous pour économiser l'eau à la ferme?

Partagez vos techniques ou réactions à l'article en commentaire

Travailler avec la Nature

Oui, mais comment?

J'explore les principes universels

La permaculture c'est quoi?

Un peu plus qu’une définition, découvrez le cadre proposé par la permaculture.

Les 7 piliers de la soutenabilité permaculture l'ombre du palmier

La soutenabilité dans la Nature

Découvrez les 7 piliers de la soutenabilité, un outil pédagogique développé par Corinne Abbassi

La soutenabilité dans nos vies

Apprenez à évaluer votre mode de vie grâce au Baromètre de la soutenabilité, un outil pédagogique développé par Corinne Abbassi

J'explore les principes par thème

Comment fait la Nature pour collecter l’eau

J'explore Comment fait la Nature pour... "Comment fait la Nature pour..." est une série de fiches dédiées aux schémas naturels employés par la Nature pour opérer les fonctions. Collecter l'eau, la distribuer, la stocker, maintenir la fertilité, perdurer en milieu aride, la Nature a toutes les réponses! Les fiches vous

Lire la suite

Reboiser en permaculture

Quelques constats Comme je le dénonçais dans l'article "1 million qui dit mieux", les campagnes de reboisement se succèdent et force est de constater que la forêt ne domine pas en Tunisie. Certaines forêts artificielles comme celle de la bande côtière avant Bizerte sont bien implantées et malgré le recours

Lire la suite

J'explore les principes appliqués

Aquaponie, Hydroponie, est-ce durable?

Aquaponie, hydroponie, de quoi s'agit-il ? L'hydroponie et l'aquaponie rentrent toutes deux dans la grande catégorie de l'aquaculture, c'est à dire la culture dans l'eau, culture pouvant être aussi de l'élevage de poissons.  Je me propose dans cet article de décrire en premier lieu ces systèmes (le plus objectivement possible

Lire la suite

Reboiser en permaculture

Quelques constats Comme je le dénonçais dans l'article "1 million qui dit mieux", les campagnes de reboisement se succèdent et force est de constater que la forêt ne domine pas en Tunisie. Certaines forêts artificielles comme celle de la bande côtière avant Bizerte sont bien implantées et malgré le recours

Lire la suite

1 million qui dit mieux ?

Les campagnent fleurissent Les campagnes fleurissent, c'est le printemps! Non, pas les champs de coquelicots, je parle des campagnes de reboisement. En ce printemps, c'est à qui fera le plus gros chiffre. Et oui le score, c'est important, ça fait bien comme titre d'une publication Facebook, sortez vos pouces en

Lire la suite

Le compost en permaculture

Le compostage est une technique, et comme toutes les techniques, le compostage s'applique dans certains contextes. C'est à dire qu'il y a aussi des raisons de ne pas composter, ou des contextes où l'apport de compost n'est pas la technique la plus appropriée. Les concepts clés qui nous guident En

Lire la suite

Planter en courbe de niveau, plus d’un avantage

Planter en courbe de niveau, plus d'un avantage L'hiver, la saison des plantations L'hiver au pays des steppes tunisiennes, c'est la haute saison à la ferme. Et parmi les nombreux travaux que nous devons réaliser, les plantations sont une priorité. Nous avons pu cette année entreprendre des plantations d'arbres fruitiers

Lire la suite

La fin justifie-t-elle les moyens ? Éthiques du financement

Acacia for All encore? Non je ne fais pas une fixation sur Acacias for All, je vous rassure. Mais c’est ça d’être sous le feu des projecteurs, on est observé sous toutes les coutures. Alors je vais me servir de cet exemple visible pour illustrer mon questionnement. Malheureusement, les exemples

Lire la suite

De La permaculture aux permacultures

De La permaculture aux permacultures J'ai créé récemment un nouveau groupe sur Facebook et je l'ai appelé "Les permacultures en Tunisie". Plusieurs personnes ont cru que j'avais fait une erreur de frappe. Il aurait été plus évident de l'appeler "Les permaculteurs en Tunisie". Or ce que j'ai voulu afficher avec

Lire la suite

Haies multifonctions

Les haies peuvent remplir de nombreuses fonctions y compris celle de produire des récoltes. Compte tenu de tous les services écologiques qu'elles apportent, on aurait bien tort de s'en passer! Définir les limites Dès l'automne 2013, nous avons commencé à planter des arbres en haies. Le terrain n'étant pas clôturé,

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *