Conservatoire de la biodiversité

Préserver la diversité spontanée et cultivée est une conséquence de notre vision de la permaculture, et aussi une cause que nous embrassons

L’ombre du palmier, un sanctuaire pour la vie sauvage et domestique

Laisser faire la nature

Depuis trois ans que nous ne labourons pas et intervenons très peu, la Nature se réinstalle petit à petit. Elle trouve aussi refuge dans les haies qui poussent sur le pourtour du terrain.

Nous observons la flore au fil des saisons, la faune aussi. Certains animaux sont de passage, d’autres s’installent pour  nicher. Tout le monde est bienvenu, même si des fois ils nous font dresser les cheveux sur la tête, comme les cobras… Nous apprenons à vivre ensemble, en se respectant car tout le monde à son rôle à jouer dans l’écosystème.

Voici pour commencer un herbier photo du printemps 2014, quelques mois après l’achat du terrain.

fagonia cretica
euphorbe
fumeterre
Anagallis foemina
Eruca sativa
sonchus
Echium angustifolium
daucus carotta
iris
Hordeum murinum
scorpiurus muricatus
thymus vulgaris
calendula arvensis
papaver
Convolvulus arvensis
Peganum harmala
reseda alba
Tribulus terrestris L
atractylis cancellata
pallenis spinosa
marrubium alysson L.
plantago lanceolata
senecio
Tripodion tetraphyllum L.