Hammam

Un Hammam à L’ombre du palmier

Retour sur le stage d’introduction au Superadobe – février 2018

Fondations Hammam Superadobe dôme Tunisie
Hammam Superadobe dôme Tunisie
 Hammam Superadobe dôme Tunisie

Des amis, des rencontres et c’est parti !

Ce chantier n’était pas au programme. C’est par un concours de circonstances que nous avons décidé de concrétiser l’opportunité offerte par Cécilia Javelot de Permadomia

Cécilia nous a été présentée par Gwal, qui avait prêté main forte lors de la construction du dôme principal en 2015. Entre temps, il a donné vie aux rêves de plusieurs Tunisiens et Tunisiennes de construire eux aussi en superadobe. Avec Cécilia, ils forment aujourd’hui une équipe professionnelle, qui a formé des travailleurs locaux pour réaliser des chantiers partout en Tunisie. 

Ainsi, Cécilia nous propose de profiter du cadre propice de notre lieu pour organiser un stage de formation au superadobe. 

Temps de réflexion

Pendant un stage d’une semaine on peut construire un dôme de 3m de diamètre, pas plus; mais que faire d’un si petit dôme? Dans la perspective d’aménager notre lieu pour l’accueil, l’idée germe, ce sera un hammam. 

La réflexion se poursuit pour affiner le plan. Nous voulons un hammam de petite taille, pour qu’il soit facile à chauffer et utilisable aussi par notre famille. Mais 3 m pour tout caser, c’est quand même juste. Car il faut penser à tout: où se changer, comment s’approvisionner et chauffer l’eau… Et voilà! Nous entourerons le dôme d’un mur, formant un couloir autour du dôme. Ce large couloir servira de vestiaire d’un côté et de zone technique de l’autre, pour l’allumage du rocket stove, le stockage du bois et la citerne d’eau. 

Un projet concret qui enseigne

Ce dôme pédagogique s’inscrivant dans un projet concret, offre aux stagiaires des astuces et clés supplémentaires, nécessaires à toutes vraies constructions: où passer les gaines électriques, penser aux accroches pour les portes, sans oublier les évacuations d’eau. 

Afin de progresser en parallèle sur la construction du mur et du dôme, nous embauchons une équipe de 3 ouvriers, qui s’ajoutent aux deux volontaires argentins et aux 5 stagiaires.  Cécilia et Moataz son assistant, Basset et moi avons bien sûr aussi mis la main à la patte. Autant dire que la semaine a été intense en efforts physiques et aussi en échanges! 

Un peu plus d’écologie

Les dimensions du dôme et le fait que le mur ne doive pas porter un lourd poids nous a permis d’utiliser du tube de 40 cm de large. Comparé à notre expérience avec le grand dôme, le remplissage est vraiment plus rapide et l’effort physique bien moins éprouvant. Grâce à leur réseau, Cécilia et Gwal ont permis une autre amélioration: la diminution du grammage des sacs en polypropylène. Comme un tissu, les sacs peuvent être plus ou moins épais. 

L’expérience à montré qu’on pouvait construire avec des sacs moins épais, demandant donc moins de matière plastique. Nous avons ainsi pris des sacs 30% plus fin. C’est important pour nous car, nous apprécions les nombreux avantages du superadobe mais l’usage des tubes plastiques…. c’est quand même un gros « moins » dans l’aspect écologique de cette technique.  

Objectifs atteints

La semaine a connu évidemment son lot d’aléas et de contre temps, nous amenant à terminer le dôme à la tombée de la nuit. Malgré la fatigue, tout le monde avait envie de partir en ayant achevé l’ouvrage.  

Les objectifs du stage ont été atteints pour les stagiaires, qui ont non seulement construit le dôme mais ont également reçu des bases théoriques pour pouvoir faire leur propres tests. 

stage superadobe tunisie

Par contre il reste encore fort à faire pour que nous puissions goûter aux plaisirs d’un bon hammam écologique.

La toiture fermant le couloir a été partiellement posée. Nous l’avons réalisée en ferrociment afin d’alléger la structure. Nous poserons ensuite des tuilettes traditionnelles tunisiennes dites « langues de vaches », de couleur vert bouteille. 

Reste maintenant encore un gros morceau: la construction du rocket stove pour chauffer l’eau et la pièce, la mise en place de tout le système pour l’eau, car nous n’avons pas l’eau courante publique et puis enfin les aménagements de finition. 

Impossible de caler la date de l’inauguration mais nous aurons plaisir à partager ce moment avec vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *