Design de la Food Forest de L’ombre du palmier

Grâce au plan, les idées prennent forme

Dans quelques semaines, au mois de novembre 2016, nous allons implanter une Food Forest, autrement dit une forêt nourricière. Sur un peu plus de 7000 m², je crois qu'on est au delà d'un jardin forêt, appellation qui se prête plus à un système à l'échelle d'une maison.

Nos 8 hectares vont peu à peu évoluer en food forest mais ils n'auront pas la densité et la diversité de cette partie qui se trouve en zone 2 du design de la ferme.

Sur la 1ere photo, vous voyez le terrain tel qu’il est aujourd’hui, sans végétation. Il y a quelques petits oliviers et autres arbres. Et malgré aucune intervention depuis 2 ans, les plantes sauvages ont de la peine à s’installer. Nous avons réalisé une swale à peu près au milieu, quasi rectiligne et une autre existait juste avant la ligne d’oliviers (à droite sur la photo).

Les points en quinconce représentent les trous de plantations creusés par le précédent propriétaire, tous les 15m. Il y avait planté des oliviers, sans doute dans l’idée de mieux vendre la parcelle. La majorité n’a pas survécu.

Sur ce terrain quasi nu, nous allons tenter d’implanter une forêt variée avec différents écosystèmes, afin de répondre à nos goûts de nourriture. Car, oui nous aimons les bananes, les mangues, les avocats, les pommes, les poires, les noix… et apriori, aucun n’est adapté à notre région.

Nous avons donc pensé à un agencement en fonction de l’ensoleillement, des swales, des haies.

Le parti pris est de recréer au mieux les biocénoses des arbres principaux. C’est à dire introduire des plantes compagnes qui poussent naturellement ensemble, sans oublier les fonges, et en comptant que le tout sera colonisé par les petits animaux. Cette triade plante-champignon-animaux devraient assurer l’équilibre et la pérennité du système.

Disposition et densité :

Vu que la pente est faible et assez uniforme, nous avons opté pour une implantation en ligne quinconce avec un espacement des arbres de 7,5m en tous sens. Ceci nous permet de reprendre une partie des trous présents. Ces lignes sont le canevas de la food forest. C’est dans ces trous que nous planterons les principaux arbres de la canopée et sous canopée.

Entre ces lignes et entre les arbres prendront place les arbustes, les arbres fixateurs d’azote, les plantes herbacées et les lianes, qui ne sont pas représentés sur le schéma de la 2e photo. Ainsi, ces plantes viendront casser le côté rectiligne du canevas et apporter senteurs, diversité et beauté harmonieuse.

Nous avons également réservé une partie côté sud pour un potager ou une petite pépinière, d’environ 500 m². Cette partie est bordé à l’Est par le swale du milieu dans laquelle sera plantée une haie de grenadiers. Au Nord ouest, le potager sera fermé par une haie de carrissa macrocarpa.

Haies de clôture sur les bordures du terrain

Au Nord Ouest et au Sud Est, les bordures de la food forest correspondent aux limites de notre terrain. C’est l’emplacement privilégié pour implanter une haie vive aux essences variées. Ces haies aux fonctions multiples (voir l’article ) abriteront notamment une partie des plantes compagnes des différents écosystèmes. Le premier rempart faisant face aux vents sera constitué d’acacias saligna et de leucaena. Prendront place juste derrière les arbres de haut jet, et les arbres et arbustes compagnes.

Irrigation

Dans un premier temps, la food forest sera irriguée au goutte à goutte. Nous profiterons du chantier-école qui aura lieu du 24 au 27 Novembre pour faire un brainstorming sur cette question et envisager un système plus durable à long terme. Car même si nous réussissons le pari d’améliorer le sol et sa capacité à retenir l’eau, certaines espèces ne pourront se passer d’un apport d’eau complémentaire.

Liste de plantes envisagées

Liste de plantes pour la food forest de L'ombre du palmier
Liste de plantes suite pour la food forest de L'ombre du palmier
Liste de plantes suite pour la food forest de L'ombre du palmier
Liste de plantes suite pour la food forest de L'ombre du palmier

Participez au chantier école pour la mise en place de la forêt

Du 24 au 27 novembre 2016, vous avez la possibilité d'apprendre les concepts pour le design d'une forêt nourricière ou jardin forêt. Et vous pourrez participer à la mise en pratique directe en plantant les arbres entre autres choses ...

Découvrez tout le programme et inscrivez-vous!

2 Comments

  • claude Répondre

    Très beau travail et pour un résultat qui, nous espérons très fort, sera à la hauteur.

  • josiane Répondre

    he bien quel boulot tu as abattu, je n’avais pas encore eu le temps de lire la lettre d’information, je ne regrette pas ma lecture. Comme dit ton père, j’espère que vos efforts seront récompensés. Bon courage et félicitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *